Vol stationnaire des Colibris inspira les inventeurs

     Le colibri est un virtuose du vol stationnaire.  Volant sur place comme un hélicoptère, les colibris savent attirer l'attention. Les ailes particulièrement bien adaptées avec leur structure osseuse unique qui leur confèrent une flexibilité au niveau de l'épaule, leur permettent de faire des prouesses aériennes inégalées. La structure osseuse que l'on retrouve au niveau du poignet des autres oiseaux assure une mobilité axée sur un mouvement vertical dirigé de haut en bas. Chez les colibris, la souplesse de l'articulation de l'épaule les rend aptes à battre dans toutes les directions. Vol sur place effectuée par le mouvement en forme de 8 de ses ailes, cabriole effectuée à une vitesse moyenne de 30 à 45 kilomètres à l'heure, vol d'avant en arrière ou vol en piqué à 96 Km /heure font de lui un acrobate inégalé. Le battement de leurs ailes qui atteint 80 battements d'ailes par seconde pour un déplacement régulier d'avant en arrière, peut atteindre 200 battements par seconde pour un vol en plongée ce qui fait de lui l'oiseau aux battements d'ailes le plus rapide. Ces derniers sont rendus possibles grâce à la masse musculaire du muscle pectoral qui compose de 25 à 30 % de son poids.

     Avec la mise au point de l’hélicoptère, l’homme peut maintenant imiter l’oiseau-mouche non sans une formation très pointue. Le colibri vole de façon semblable un hélicoptère sauf que, au lieu d'être en rotation, ses ailes ont un mouvement de va et vient développant une force de poussée à l'aller et au retour.




         

        2h ont été nécessaires pour prendre cette photo tellement les colibris volent rapidement
        

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site