Savants d'Hier : Découverte des Principes

         "Au commencement, Dieu créa la Terre et le Paradis, mais s’il avait voulu que l’homme voyage entre les deux, il lui aurait donné des ailes" (auteur inconnu). Ce vieux dicton se trompe bien évidemment. Autrement, siDieu avait voulu que l’Homme roule sur la Terre, il lui aurait mis des petites roues aux pieds. Lorsque l’Homme s’aperçut que les oiseaux avaient des ailes, il en fut jaloux. Mais à mesure que les siècles passèrent, sa jalousie se transforma en curiosité et même en défi. Il était naturel à l’Homme de copier les oiseaux. Aussi inventa-t-il toutes les sortes de systèmes pour battre des ailes dans de valeureux efforts pour imiter ses amis à plumes. Ces inventions s’appelaient les « ornithoptères ». Aucune ne fonctionna.

      Des génies incompris tels que De Vinci ont fait des maquettes et des croquis de "hélicoptères" en utilisant le principe de la vis d'Archimède. Malheureusement, ne connaissant pas les principes de l'aérodynamique, les tentatives de décollage ont toujours échoué.  M a i s   t o u t   d 'a b o r d   q u i   é t a i t  v r a i m e n t   L é o n a r d   d e     V i n c i  ? 

En voici deux croquis:

 

Léonard De Vinci

     Léonard di Ser Piero di Vinci naît le 15 avril 1452, en Toscane, dans le petit bourg dont il porte le nom, non loin de Florence. Il est le fils illégitime d’un notaire de la seigneurie deFlorence, Ser Piero, et d’une paysanne, Caterina. Il était  à la fois artiste, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste, architecte, urbaniste, botaniste, philosophe et écrivain...

     Peintre à l'origine, De Vinci se révèle être aussi un grand scientifique. L’analyse scientifique du réel, la réflexion avant l’expérimentation sont les principes de base de la démarche de Léonard de Vinci, qu’il manifeste aussi bien dans les arts que dans les sciences. En physique et en astronomie il étudiait la gravitation, le scintillemnt des étoiles et le mouvement. Mais il étudiaait également la mécanique des fluides. Il entrevoit les lois de la mécanique : il est le père de l’aviation, de l’hélicoptère, du parachute, du sous-marin, de l’automobile, de l’appareil photo et même de la bicyclette. On retrouve tous ces plans dans un recueil qu’il rédige lui-même, Le Codex Atlanticus. A partir de ses 30 ans Léonard s'interessait au vol des oiseaux et rêvait de machines volantes. Quand l'idée vint et qu'il avait compris le principe d'équilibre des forces qui permet à un objet de composer avec la pesanteur terrestre, il construisit un "hélicoptère" en fer, dont les ailes étaient en tissu rigidel'aile volante à pédales pesait 300kg environ et en 1492  on était incapable de faire voler un objet de cette masse (voir croquis précédant).

    Bien sur avec le manque de moyen de l'époque beaucoup de ses inventions ont été irréalisable ou un échec, mais Léonard gardera pour toujours sa place dans l'avancée de la science a son époque. Des musés et écoles ont été construits en son hommage. Il est mort à Amboise le 2 mai 1519.

                                    

La vis d'Archimède :

 Ressemblant à une vis de fixation, son fonctionnement la classe dans la catégorie des hélices . Léonard De Vinci s'en fut fortement inspiré pour son croquis de l'hélicoptère.

                                                                                                                 

L'Aérodynamique:

Branche s'interessant aux phénomènes, résultant des mouvements relatifs des corps par rapport à l'air (ex: étude des forces éxercée par l'air sur un hélicoptère en mouvement).

 

      A la fin du XIXème siècle une grande avancée dans le domaine des hélicoptères a lieu : en 1754 Mikhaïl Lomonossov, un Russe, essaye un modèle à deux rotors coaxiaux contrarotatifs qui permettent une stabilité et une précision en vol que n'avaient pas les modèles précédents. Grace à ce modèle Lomonossov montre l'existence d'une force de sustentation. La sustentation est la force qui traduit l'état d'équilibre d'un corps maintenu au-dessus du sol, sans contact avec celui-ci, qui est due à un champ magnétique. Il est bon à savoir que Mikhaïl Lomonossov était historien, astronome, orateur, peintre, poète, navigateur, linguiste, musicien...C'est lui qui  fonda l'université de Moscou qui porte d'ailleurs son nom. c'est en 1731 que Lomonossov partit de son village et se rendit à Moscou où il s’inscrivit à l’université slavo-gréco-latine en se faisant passer pour un fils de gentilhomme (les paysans n'avaient pas accès aux études). 

                                                      



        Depuis cette découverte plusieurs essais ont lieu (Launoy, Bienvenu, Forlanini) qui ont permis l'application des principes découverts sans donner naissance à des découvertes majeures. En 1784 Launoy et Bienvenu réalisent la première maquette volante et la présente à l'Académie Royale des Sciences. Un système à ressort à lame anime deux hélices contrarotatives en forme de plumes d'oiseau. Mais l'essor des montgolfières occulte complètement cette invention, qui tombe dans l'oubli.

         En 1877 L'ingénieur italien Enrico Forlanini réussit à faire voler une maquette d' hélicoptère modèle réduit à une hauteur de 13 mètres durant 20 secondes. L'engin pèse 350 kilogrammes et est animé par une machine à vapeur .

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. ritata 05/02/2008

youpi

2. ritata 01/02/2008

mince ça ne marche pas :s

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site